Tout le monde sait que Françoise CHAMBON naquit à la Croix Rouge, petit hameau situé près de Chambéry le 6 mars 1841. Ce même jour, elle fut baptisée. Une grande pauvreté, presque la misère, régnait au foyer où elle vit le jour, ressemblance frappante avec le dénuement de Bethléem. Destinée à suivre Jésus dans ces abaissements, cette enfant privilégiée en portait l’empreinte dès les débuts de sa vie. Dès son jeune âge, la pensée de Dieu l’occupe, l’absorbe au point de laisser s’égarer l’unique chèvre confiée à ses soins. Ses parents, honnêtes, pieux et laborieux, communiquèrent à leurs enfants une foi profonde, l’esprit du devoir, l’amour du travail. Son père, homme simple et droit, rude ouvrier, travaillait assidûment aux champs et aux carrières du voisinage. A force de travail, la famille parvint à quelque aisance. Sa mère conduisait volontiers sa petite aînée aux cérémonies du chemin de croix. Une tante favorisait également ses attraits pour la prière.

Les sacrifices l’ont préparée à sa 1ère communion, qui fut pour elle un évènement décisif. « Quand j’ai communié, disait-elle, c’est le petit Jésus que j’ai vu et que j’ai reçu… Oh ! Que j’étais heureuse !… Il m’a dit que chaque fois que je communierais ce serait comme cela…Oh ! C’est le ciel ! On a le paradis dans le cœur ». C’est Jésus qui entreprendra la direction de sa vie intérieure. Il la purifiera, l’instruira et imprimera en elle les traits de son Enfance et de sa Passion.

Elle rentra à la Visitation de Chambéry en 1862. Sa vocation fut alors de reproduire la vie cachée de Notre Seigneur, d’adorer et d’imiter les abaissements du Verbe incarné. Elle prit l’habit en 1863 et reçut le nom de Sr Marie-Marthe. Elle fit profession l’année suivante. D’un caractère rude et fruste, d’un tempérament vif, d’une volonté tenace et des vues étroites la rendaient parfois bien « exerçante ». Malgré ses efforts soutenus, ses imperfections subsistèrent jusqu’à la fin de sa vie : Notre Seigneur s’en servait pour la tenir dans l’ombre. Elle s’en plaignait et disait au divin Maître : « Avec toutes vos grâces, vous me laissez tous mes défauts ». « Tes imperfections, lui répondait-il sont la plus grande preuve que ce qui se passe en toi vient de Dieu… Elles sont la couverture qui cachent mes dons».

Jésus lui fit connaître les trésors infinis renfermés dans ses Plaies et la pressait de les offrir sans cesse à Dieu le Père pour les besoins de l’Eglise et de sa communauté, pour la conversion des pécheurs et la délivrance des âmes du purgatoire. « Avec mes Saintes Plaies, dit-il, vous avez toutes les richesses du ciel pour les départir à la terre ».

Sr Marie-Marthe meurt en mars 1907 et aujourd’hui nous nous retrouvons pour l’inauguration de la « reproduction d’une cellule de Visitandines, autour des années 1900 qui se veut la plus proche possible de celle où vécut notre Sr Marie-Marthe CHAMBON. Nous sommes très touchées de la présence d’une partie de ses descendants, habitant encore Chambéry ou les environs. Nous disons aussi toute notre reconnaissance, notre merci à l’Association « Sr Marie-Marthe et ses amis » qui n’a pas ménagé son temps, ses compétences pour la mise en place de la cellule. Un merci spécial à Gilles et Simone pour tout le gros œuvre accompli. Merci aux membres de l’Association, Danielle, Simone, Jo et à tous nos amis, adhérents ou non, qui, de manière plus discrète ont apporté leurs concours.

Seigneur, ton Amour miséricordieux a choisi Sr Marie-Marthe, une pauvre religieuse pour rappeler à chacun la dévotion à ses Saintes plaies. Ne convient-elle pas particulièrement à notre époque si troublée ? N’est-ce pas le moment de déverser sur ce pauvre monde bouleversé les mérites infinis du sang rédempteur ?

Je t’ai choisi dit Jésus à Sr Marie-Marthe pour réveiller la dévotion à ma Sainte Passion dans les temps malheureux où vous vivez. Combien d’âmes estiment vraiment la croix, ou, s’ils la contemplent, veulent la porter ! Pourtant, c’est la véritable école de l’Amour, école exigeante à laquelle Notre Seigneur formera sa fidèle disciple.

Que cette chambre, Sr Marie-Marthe, érigée en ton souvenir, en mémoires « des visites » que t’a accordées le Maître de la sagesse des Evangiles soit un lieu où bien des cœurs puissent venir se confier, y recevoir la consolation de leurs peines, la guérison de leur cœur, le redressement de leur existence. Qu’elle soit habitée par toi-même, comme jadis ta présence animait les murs mêmes du monastère, du jardin de la Visitation de Chambéry. Qu’en ce lieu que nous confions à ton hospitalité, Sr Marie-Marthe, à la bonté de l’Amour dont désormais tu rayonnes auprès des Sts et des Anges, se poursuive l’œuvre de l’immense trésor de la Rédemption. Que puisse y être chantées des louanges, que renaisse la foi des âmes, la foi des membres de notre Association appelée à grandir, à se multiplier, la foi de tous ceux qui se confient à notre prière. Que ce moyen, tout humble, d’ouvrir une porte et de signifier un passage, de faire mémoire des visites du Ciel, contribue à faire renaître la foi des Chablaisiens pour qui St François de Sales a tant œuvré et pour qui, il intercède très certainement encore. Que selon les vœux mêmes du Christ, l’humanité y découvre le « moyen des Stes Plaies » par lequel elle sera sauvée de nombreux périls et dangers. Que notre monastère lui-même soit renouvelé et affermi dans la foi. Que son avenir soit assuré. Que des vocations fleurissent. Que nous tous, ici rassemblés, renouvelions en ce jour la joie d’une espérance qui ne tremble pas, d’une espérance sans déclin.

Seigneur Jésus, Merci pour ta présence qui illumine nos pas, sur les chemins de notre histoire. Tu nous as promis : C’est à Moi de faire connaître plus tard que c’est par ce moyen que le monde sera sauvé et par les mains de ma Mère Immaculée. Eh bien, qu’il nous soit fait selon les vœux de ton Amour à Toi…

C’est désormais par l’intercession de Sr Marie-Marthe que nous ouvrons une nouvelle page dans la vie de notre monastère, en communion avec vous tous, dans la joie d’une rencontre toujours à construire.

Monastère de Thonon les Bains le 23/09/17

Nothing Found

Apologies, but no results were found. Perhaps searching will help find a related post..